ça fait bizarre de se retrouver là !

C'est dingue tout ce qui s'est passé depuis deux mois. Mais bon tant pis, nous ne pouvons pas reprendre l'histoire où nous l'avions laissée. Revenons donc à aujourd'hui.

Vendredi. Dernier jour de ma semaine à mon nouveau boulot.

Que dire... Que je déteste le boulot de secrétaire. Mais pourquoi. je ne sais pas trop en fait. Mes collègues sont sympas mais j'ai du mal à m'intégrer. Je crois que je n'ai pas trop envie. Je suis devenue sauvage moi, entre mon chéri et mon ordinateur je n'ai pas vu grand monde depuis septembre. Alors l'effort requis par les relations humaines me coûte ! J'ai l'impression de ne pas être moi, de me forcer. Pourtant c'est sympa, l'ambiance est cool, je n'ai pas de chef, je fais l'accueil physique et téléphonique (et ça ne défile pas toute la journée) et un peu de mise en forme de documents et de saisie. Je commence à 10 h et termine à 16 h. Le genre de boulot que j'aurais aimé trouver quand j'avais mes garçons petits. Mais là j'accepterais de travailler un peu plus pour gagner plus ! Et puis il y a l'âge, la plupart des conseillers ont la petite trentaine alors moi j'ai l'impression d'être un dinosaure. Je ne sais pas donc, je ne me sens pas super bien mais je ne peux pas dire que je sois maltraitée. Aucun contrôle de mes horaires ni de mon travail, tout le monde prêt à m'aider, pas mal d'autonomie, proximité de mon domicile. Non. Pas le droit de me plaindre.

Je reste persuadée que j'aurais été plus heureuse à ouvrir un gîte et à faire la cuisine, ou bien à psychanalyser des gens, l'administratif me rebute. Je ne suis pas suffisament rigoureuse.

Je me force à me maquiller, et à m'habiller (sans excès non plus, hein, personne ne se la joue tailleur strict ou fashion victime dans cette boite). Mais je ne me sens pas moi. Je me sens vieille grosse et moche.

ça doit encore être un coup de la pré-ménop ! Parce que franchement ma vie va super bien ! Mes enfants ça va (si Jérém trouvait aussi un job ça serait parfait), mon mari est un amour, j'ai une jolie maison, un nid à Paimpol, retrouvé un boulot, je connais beaucoup de filles de mon age qui après leur divorce ne se sont pas reconstruites aussi bien.

Allez Moune, arrête de te plaindre et bouge toi le fessier ! Demain est un autre jour !



29/01/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres