Diner chez ma soeur !

En un an, j'ai du manger deux fois chez ma soeur, une fois elle nous a fait des sandwiches et des chips, une autre fois des spaghettis sans sauce. Elle, elle vient un nombre de fois incalculable chez moi. Comme je trouve ça inadmissible, d'autant que maintenant elle a une maison plus grande que moi, j'ai fait grève cette année. Je ne l'ai invitée ni pour Noël, ni pour son anniv, ni pour Pâques (nous allons à Paimpol !)  Et j'ai fait connaitre à ma tante la raison de mon mécontentement.

Donc là, quand elle m'a appelée il y a deux jours pour nous inviter, officiellement, à venir diner (son mec étant absent), j'étais contente. Je n'avais pas vu les enfants depuis au moins trois mois ! J'avais moyen envie de passer une soirée avec elle car on n'a vraiment plus rien à se dire, mais j'ai accepté l'invitation, pour les petits. Il faut qu'ils aient une famille blanche ! En sortant du boulot je suis allée chez H&M acheter des cadeaux, robe, sandales et serre tête assortis pour Melle Pépette, et chemise en madras turquoise et tee shirt assorti pour M. Titounet ! Pour ma soeur, qui fêtait ses 40 balais, j'ai acheté un petit sac à main, elle les aime tout petit... J'ai pris soin d'acheter les objets les moins chers possible, je me suis forcée car par nature j'aime faire plaisir, j'ai ce qui est beau, j'aime offrir du beau. Mais là, j'étais méfiante, je sais qu'après elle laisse tout dans un coin, qu'elle oublie les trucs, qu'elle n'en prend pas soin... j'ai juste rajouté des oeufs kinder pour faire plaisir aux enfants... Ah oui et comme je suis bien conne, je lui ai acheté des fleurs...

Rendez-vous était pris pour 18h30/19 h chez elle, à 30 km de chez nous... A 17h45, je lui envoie un sms : Nous partons. Elle me rappelle pour me dire : " je ne suis pas chez moi, j'ai passé la journée chez ma copine (à 40 km de chez elle), ne vous pressez pas et si je ne suis pas là attendez moi". Déjà là, ça m'a fait l'effet d'une douche froide, franchement je pensais qu'elle avait passé la journée à préparer notre venue, ménage le matin, puis course, pourquoi pas aussi faire un gateau avec les enfants pour taty et tonton... Enfin j'y avais cru. Mais là, ça commençait à sentir le vinaigre...

Arrivés sur Chambly j'ai dit à JM , arrêtons nous au centre commercial pour nous balader car je sens qu'elle ne sera pas arrivée... Bien nous en pris, nous avons pris le temps d'acheter des chaussures (des ballerines en toile) pour moi et une petit ensemble marin pour mettre à Paimpol avant de repartir pour chez elle, une ville voisine... Nous sommes arrivés à hauteur de sa maison, elle était en train de se garer dans sa cour !

Donc : les enfants avaient passé une journée à être trimballés (je vous raconte pas sa journée, vous ne me croieriez pas, sachant qu'elle se plaint tout le temps d'être épuisée), ils dormaient dans la voiture et se sont réveillés grognons. Ils n'en avaient rien à foutre de taty et tonton !

Elle n'avait rien préparé pour le diner, et nous a laissés pour aller acheter du pain, bien qu'on lui ait dit qu'on n'en mangeait pas. Elle n'avait mm pas prévu d'apéro ! Pas un jus d'orange, rien !!!! Son excuse : "J'ai complétement zappé l'apéro ! " Bon je veux pas faire ma craneuse mais je crache pas sur un petit apéro quand je suis invitée ! Pour le diner, elle a fait à ses gosses comme tous les soirs un biberon de bouillie, sachant que le midi ils avaient mangé chips et jambon ! Pour nous elle avait acheté un morceau de raie, qu'elle a jeté dans un court bouillon, et servi directement sans sauce ni rien, avec la peau et le reste ! Comme légumes, une poêlée surgelée ( de chez lidl) et pour le dessert des yahourts au caramel. En boisson de l'eau...

Peut être que c'est moi, peut être suis je trop exigeante, peut être que je suis vieille et démodée, mais quand je reçois à diner et que c'est prévu, je me décarcasse un peu ! Même si c'est de la famille proche ! Et si c'est improvisé je me débrouille soit en commandant des pizzas, soit en ouvrant qq chose et en l'accommodant avec amour... Mais jamais je n'ai reçu aussi mal quelqu'un ! On se demandait ce qu'on foutait là.

Par contre, elle a bien pensé à nous demander à quelle date elle pourrait s'installer à Paimpol cet été ! J'ai répondu que ce serait occupé par nous tout l'été ou loué à des amis. Mais généreusement je propose qu'elle nous accompagne pour le pont de l'ascension (je vais me foutre mes 5 jours en l'air !)

Je suis dégoutée. Je n'ai mm pas l'impression qu'elle agisse méchamment, juste elle est indifférente aux autres. En tous cas à nous.

Allez, pour finir sur une note optimiste : Au moins je n'ai pas fichu mon régime en l'air ! Mieux vaut en rire !

 



27/03/2010
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres