Instinct de mère

Je le savais. Je m'en doutais. Cela aurait été trop bien que ça marche du premier coup.

Je vous avais fait part de mes inquiètudes. Depuis trois semaines il ne m'appelle plus aussi régulièrement, et sa voix est juste un peu plus claquante.

Une intuition. Une angoisse. Un manque de confiance. Je ne sais pas. Mais dimanche j'ai envoyé un mail à l'hôpital. Au professeur qui le suit. En lui demandant s'il pouvait, sans trahir le secret professionnel, juste me dire s'il était bien allé à son troisième rendez vous. Que je suis sa mère et que je suis inquiète. Et que si je peux le motiver, je le ferais mais pour cela il faut que je sache la vérité. Et l'expérience m'a appris depuis longtemps que Jérémy s'arrange beaucoup avec la vérité.

J'ai envoyé ce mail pleine de remords de me mêler de sa vie, et de manquer de confiance. Certaine que l'hôpital ne me répondrait pas.

Eh bien si. Cela prouve qu'ils sont vraiment bien ! Ils m'ont appelée ! Le professeur qui le suit en personne m'a téléphonée ! Pour me dire hélas qu'effectivement il n'est pas allé au rendez-vous du 23/10 et qu'il n'a pas d'autre rdv programmé. Il m'a dit aussi que mon fils est plus qu'addictif, il est toxicophile. Et que ce sont les plus durs à soigner. Et qu'il a des problèmes de santé. Mais n'a pas pu m'en dire plus.

Reste maintenant à convaincre Jérémy d'y retourner, sans le braquer, et sans dire que j'ai eu un contact avec son médecin. Diplomatie, patience, douceur, compréhension...

Je vais essayer de le voir vendredi. Si il veut bien. Et parler.

J'ai peur. Pourra-t-il avoir un jour une vie normale ? Une vraie indépendance ? Une famille ? Et si son père n'est plus là pour pourvoir à ses besoins (logement et autres), qu'adviendra-t-il ? Jamais il n'acceptera de revenir à la maison. Que nous réserve l'avenir ?

J'ai peur. Pour lui d'abord. Pour moi. Serais-je assez forte ? Encore se battre et contre quoi ?

Je préférerais encore qu'il entre dans la secte de Louise et Valentin si cela pouvait le guérir. Après tout, l'addiction à la religion c'est moins dangereux non ?

Je l'ai eu au téléphone dimanche soir tard. Il allait bien. Il dit qu'il ne boit plus, qu'il fait son régime, qu'il court toujours.  Est ce que tout n'est que mensonge ? Est ce qu'il me prend pour une imbécile à ce point ? Est ce qu'il s'est juste dit : " Je n'ai pas besoin d'un médecin, je m'en sortirai tout seul" Et pour l'instant il arrive peut être encore à gérer. Mais sur la durée il n'y arrivera pas. Il faut que je parvienne à le convaincre de reprendre un rendez-vous. Et d'y aller.

Et puis quitter ce monde en regrettant un peu, et puis quitter ce monde heureux...



18/11/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres