Je sais, je sais, je sais !!!!!!!!!!!!!!!

Une copine m'a dit :"Mais arrête de te rendre malade avec ton poids ! ça changerait quoi que tu sois mince ? JM t'adore comme tu es ! Nous on te trouve tous super ! Alors laisse tomber !"

Alors d'abord je voudrais vous dire :

Que ce n'est pas facile de mettre fin à 47 ans de complexes, de lutte, de déception !

Que j'ai commencé mon premier régime bébé, et que je ne sais même plus manger une grappe de raisin sans me dire que je viens de faire un truc hyper grave !

Que je sais exactement ce que représente un obèse dans l'imaginaire des gens, et que malgré toutes vos amabilités envers MOI, lorsque vous croisez une personne très très grosse à la plage, ou n'importe où ailleurs, vous pensez : " Quel laisser-aller ! Elle a POURTANT un beau visage ! Qu'est ce qu'elle est mal habillée ! Franchement elle pourrait éviter le deux-pièces ! Elle pue la sueur, en plus elle est sale !...." Dans votre imaginaire la grosse (ou le gros) est vulgaire, fainéant, faible, pécheur (au sens religieux) ! Dans votre imaginaire (orchestré par les médias, je vous l'accorde) pour être mince il suffit : "De moins manger, de tout un peu, de se bouger, de s'entretenir, d'avoir de la volonté !"

Que ma lamentable image de moi a été soigneusement entretenue par ma mère qui elle-même réglait des comptes avec sa mère, et par ma soeur qui a eu la chance de grandir de 20 cm de plus que moi ! Puis par mon premier mari qui comparait mes seins avec ceux des négresses qu'il avait sautées à Djibouti (et l'avantage n'était pas pour moi !!!) Par les médecins aussi, les médecins scolaires c'étaient qq chose, et ceux que ma mère consultait pour SON poids et m'emmenait avec elle car je ne pouvais qu'être COMME elle, par ceux que j'ai consulté aussi et songeaient surtout à me garder dans leurs filets afin de financer leurs maisons de campagne ! Par les profs de gym qui restaient persuadés que j'étais grosse parce que je détestais le sport, sans se demander si j'étais pas seulement un peu dyspraxique ! Par la prof de danse qui devant le cours entier a tué mon ambition de devenir danseuse étoile en qualifiant mon physique de Pomme de Reinette !

J'en passe et des meilleures ! Tant d'humiliations, tant de remarques débiles acceptées le plus souvent avec le sourire et une pirouette (ha la petite grosse ! qu'est ce qu'elle est marrante !)

Alors qu'est ce que ça changerait pour moi d'être NORMALE ?

Je pourrais m'asseoir sans que le bourrelet de mon ventre ne transpire et trempe mon pantalon au point que j'ai honte de me lever !

Je pourrais entrer dans un magasin et essayer la petite robe que j'ai vue dans la vitrine, sans m'excuser préalablement de me permettre d'entrer, mais que peut être éventuellement sans vouloir vous déranger, avez vous ladite merveilleuse robe en 50 ? (en général c'est non, avec un soupir en plus !)

Je pourrais aller chez le coiffeur sans avoir envie de pleurer en me regardant dans le miroir pendant des heures !

Je pourrais aller m'acheter des nouvelles lunettes et me regarder dans les glaces pouv voir si elles me vont.

Je pourrais aller à la piscine.

Je pourrais mettre un jogging et aller courir avec mon chien.

Je pourrais aller à la plage et ôter mon tee-shirt, voire même nager dans la mer !

Je pourrais ne pas voir ce regard condescendant dans les yeux de "mes ami(e)s" qui m'expliquent que ce n'est pas grave du tout que je sois grosse puisque je suis TELLEMENT sympa !

Je pourrais ne pas avoir à justifier tout le temps que oui, j'ai l'air d'un thon doublé d'une daube mais que je suis POURTANT intelligente et cultivée et que je sais m'exprimer.

Je pourrais mettre un jean à bouton !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je pourrais m'asseoir dans un avion sans payer double place.

Je pourrais avoir mal au dos sans qu'on me dise que c'est à cause de mon poids.

Je pourrais prendre la parole en public sans me dire que tout le monde est en train de se dire que je suis trop moche pour avoir le droit de l'ouvrir.

Je pourrais... bon y a des trucs que je ne peux par dire ici parce que mon fils me lit et mon mari aussi...

Mais la liste pourrait être longue, longue, longue, tant il y a de choses interdites aux gros, mal vécues par les gros, tant d'à prioris, tant de diktats contre les gros !

Alors oui j'ai envie de de changer, j'ai envie de savoir ce que ça peut faire que d'avoir un tout petit corps pas encombrants, de sentir ses os, de ne pas voir son ventre ! J'ai envie de connaitre la merveilleuse sensation de voir les regards se tourner vers moi admiratifs devant mon élégance et non pas plein d'indulgence ! J'ai envie de ne plus avoir honte de moi ! J'ai envie de me réconcilier avec moi ! J'ai envie de m'aimer, de m'estimer, j'ai envie de pouvoir me croiser dans une vitrine sans baisser immédiatement le regard, j'ai envie de m'autoriser des excentricités vestimentaires ! J'ai envie juste d'être comme vous quoi ! De vivre sans penser à mon corps, à mon double menton (merci Etienne), à ma grosse gueule de veau.

Juste me lever le matin, et vivre. Insouciante et heureuse.

(je vous crée un album photo de moi à travers les ages et vous verrez que j'étais potelée mais pas grosse !!!!)



24/09/2009
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres