La notion toute théorique d'Amitié

Vous vous souvenez, l'an dernier on s'est lancé à 200 % dans l'association contre le stationnement payant à Conflans, que nous créions avec quelques personnes qui au court de l'action tout au long de l'année, sont devenus des proches. Voire, pensions nous, des amis...

Cette association demandait beaucoup de travail. Tant par le blog qu'il fallait alimenter en articles documentés, et surveiller, que par les courriers, les comptes rendus à taper, les idées à avoir, les conseils municipaux où il fallait se montrer, les réunions à organiser ect... On y a passé JM et moi des heures et des heures, des nuits entières. En face de nous, les membres qui nous assuraient de tout leur soutien mais pour la plupart n'aidaient en rien. Même lâcher un simple commentaire sur le blog pour le faire vivre était une mission impossible à leur demander... Nous étions submergés de boulot.

On a mené de front, ce job bénévole, nos soucis persos et familiaux, et le boulot de JM qui est énorme (gérer une école de plus de 300 élèves, 15 enseignants, les locaux, une secrétaire hystérique, et une classe de 29 monstres !). On a fini l'année scolaire sur les rotules. JM me faisant peur parfois, tellement il était surmené.

A la rentrée, on a dit stop. Preuve est faite que nous ne ferons jamais flancher la mairie. Preuve est faite qu'à par dire "yaka, foquon, il suffit de" personne ne veut mettre la main à la pâte. Donc nous on se retire.

On a fait un courrier à chacun expliquant notre lassitude et nos problèmes. Et puis on a attendu.

Nous avons eu par certains des reproches (ils se faisaient porte-parole des autres), il fallait qu'on vienne se justifier, qu'on s'explique, patatipatata... Pfffff Nous n'avions aucune intention de venir faire notre autocritique, ou notre examen de conscience en public comme au bon vieux temps du Stalinisme !

Non ! Ces gens qui se disaient proches de nous, voire nos amis. Qui étaient venus pour certains dîner à notre table. Ils devaient comprendre. J'ai envoyé un gentil mail à tout le monde disant que l'on est fatigués et accaparés par notre vie et qu'on n'a plus rien à donner, qu'on est fâché avec personne, qu'on a toujours le mm numéro de téléphone...

Depuis rien. Plus rien ! Pas un coup de fil, pas un mail ! A part une amie qui est aussi sur facebook, personne n'a pris la peine de prendre de nos nouvelles !

Certains se sont empressés d'aller changer le look du blog jusqu'à le dépouiller de tout ce qui faisait sa convivialité, d'autres tentent de transformer l'association en cheval de troie contre le maire car ils n'ont pas le courage de s'engager vraiment en politique...

Mais d'amis, il n'y a plus !

Ou on faisait notre autocritique publiquement et l'on se justifiait, ou on n'existe plus, on est des traitres !

Moi ça me dégoute. Personnellement je ne traite pas mes amis de cette façon. Décidément le genre humain est peu honorable !

Quitter ce monde en regrettant un peu, quitter ce monde heureux...



18/11/2009
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres