Lourdeur

Il y a des jours où tout semble lourd. Trop lourd.

Mon destin me semble lourd, mon coeur est lourd, mon corps est lourd, mes bras et mes jambes sont si lourds qu'ils me semblent impossibles à remuer... Mes idées sont lourdes et lentes...

Il fait un temps de Toussaints. C'est bien normal.

Les enfants me manquent. Tellement. J'aurais voulu Paimpol pour qu'ils viennent. Pour que l'on partage joyeusement parfois un petit déjeuner, une partie de scrabble, un bon DVD (qui ne leur plairait qu'à eux mais me donnerait le plaisir de les entendre rire).

Je voudrais de l'insouciance. Or d'affreuses factures insurmontables nous attendaient à notre retour.

Je voudrais de l'espoir. Les infos le tuent dès qu'on allume la télé.

Je voudrais un futur, mais j'ai 47 ans et pas de boulot...

Et puis quitter ce monde en regrettant un peu... quitter ce monde heureuse...



01/11/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres