Ma démission

Bon alors après mon déjeuner d'affaires de vendredi midi (putain d'anneau, je le redis !), j'ai cogité tout le week end et après des listes de "pour et contre", je me suis dit que le contre l'emportait. Trop de travail, trop de compta (je suis dyscalculique), trop de choses microscopiques à voir avec mes mauvais yeux, trop chaud dans ce réduit de 40 m2 sans lumière du jour, trop de promiscuité ect... En positif restait un très bon salaire et un patron que je commençais à apprivoiser mais..

Au fond plus je gagne plus on paie d'impôts, en plus Mme Ex n'arrête pas de nous demander du fric en plus pour le superflu de sa bande de fainéants abrutis ! Il vaut mieux que je bosse sans me rendre malade que de bosser pour nourrir son Mec et ses gosses flemmards ! (Valentin a décrété qu'il ne travaillerait pas et ne ferait pas de stage cet été car il veut des vacances ! Lesquelles vacances doivent se passer à Lisieux dans la secte ! Et c'est pas gratuit ! Et à qui on a demandé de payer le billet de train ???!!!) Mme ex nous a demandé de payer la gym d'Etienne à la rentrée, voulait qu'on lui paie des cours de vacances (hum l'intelligence ça ne s'achète pas), voulait qu'on paie le billet de train de val pour aller en Bretagne chez ses grands parents ! Et pendant ce temps là moi j'aide à peine mes enfants ! J'ai réalisé qu'on lui donne en pension alimentaire 4800 E par an ! Soit plus de 5 mois de mon indemnité chomage ! Après ça elle nous explique que son mec aime les très très beaux costumes (c'est vrai c'est le genre de noir très élégant), et on voit valentin se pavaner en costard, pardessus ou vêtements de racaille de marque, et l'argent partir à flots vers les caisses de la secte ! Et tout ce monde là est incapable de gérer sa vie ! Et quand je dis incapable ! (je reviendrais là-dessus bientôt car la moutarde me monte au nez là !)

Bon revenons en à ma démission.

Lundi matin le patron me dit : Vous trouverez dans la BAL la lettre à imprimer pour la prolongation de votre période d'essai. Et là je me tourne vers lui et je lui dis : C'est inutile, j'ai préparé ma lettre de démission, la voici !

Et là il se décompose ! Livide le mec !

Il l'a prend, s'enferme dans son bureau pour contacter le cabinet de RH qui l'aide et revient en me disant que j'ai les félicitations dudit cabinet tellement ma lettre est bien faite et juridiquement irréprochable ! Il essaie néanmoins de me demander de rester jusqu'à fin juillet, pour l'arranger ! Sauf que moi ça m'arrange pas, que si c'était lui qui m'avait virée il ne m'aurait pas demandé si ça m'arrangeait ! Donc, pas de pitié pour les croissants !

Je lui suggère de reprendre contact avec la petite jeune fille qui m'avait précédée (intérimaire) mais qui donc connait un peu la base du boulot. Il est réticent car niveau compétences elle est un peu limite (BEP) mais j'insiste (je suis restée en contact avec elle, je lui ai promis de lui refiler la place car elle est seule avec une petite fille !) Finalement il obtempère et c'est dans une bonne humeur incroyable, une décontration, une complicité que nous passons lundi, et mardi !

Mardi soir il me retient après 18 heures pour une réparation d'appareil. J'accepte car j'aime bien. Puis la petite collaboratrice part en pleurant et en m'embrassant, en me disant qu'elle aimait bien travailler avec moi parce que je suis toujours de bonne humeur !  Ensuite je me tourne vers lui pour lui serrer la main et lui dire que j'ai tout de même apprécié de travailler avec lui globalement (je lui glisse dans la conversation qu'il faudrait une comptable une journée par semaine...), il me tire la main et me dit "Ah non ! on se fait la bise ! On ne va pas se quitter comme ça !" Et il a une petite larme en me  faisant rapidement un bilan positif de mon passage ! Et en conclusion il me dit : "Je regrette que vous partiez ! Je vous en voudrait toute la vie !" (bon mais sur le ton de la plaisanterie hein !)

Voilà.

Ca fait deux patrons que je fais pleurer en partant ! Ils me font chier quand j'y suis, mais s'aperçoivent que je suis une fille super quand je pars ! C'est pas banal ! Je pense chercher dans l'intérim à la rentrée car m'investir pour une boite j'ai plus très envie ! Sauf si j'ouvrais mon gîte ! Mais là c'est une autre histoire !!!!!!!!!!



02/07/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres