Réunion au Sommet

Aujourd'hui, nous avions rendez-vous au CFA de Valentin, car JM et Mme Ex étaient convoqués par le "CPE". Mme Ex avait appelé vendredi soir, et comme JM n'était pas là, elle m'avait exposé le problème, et je m'étais dit qu'il ne fallait pas que je le laisse se mettre tout seul dans ce pétrin.

Quand il est contrarié, il n'est pas au mieux de ses capacités (lol), et dès que ça touche à Valentin il culpabilise à mort...

Donc, ce matin il fallait être à 8H30 au fin fond de la Seine et Marne (sachant qu'on habite les Yvelines, prenez une carte d'Ile de France et vous comprendrez le malaise....)

Il s'agissait donc d'une confrontation surprise entre valentin et ses parents (et la belle doche) parce que celui-ci aurait dit à son patron qu'il voulait se suicider. Le patron a donc écrit au CFA et refuse à présent de le faire monter sur un toit (sachant qu'il fait un CAP de couvreur, on est mal...)

Donc le CPE commence l'entretien :

- Savez vous que Val a des idées de suicide ?

Moi : "Oui, il est en plein débat existentiel, je l'ai vu sur son facebook, mais je pense aussi que ça arrive à tous les ados et qu'il convient de ne pas monter en épingle ce qui n'est qu'une menace pour attirer l'attention"

Le CPE : "Mais c'est très grave, c'est un appel au secours, la preuve d'un mal être très profond, d'un grave déséquilibre ! Est-il suivi ?" (sous entendu par un psy...)

Jm : "Heu, non, il en a vu plein entre 5 ans et 16 ans, et il ne veut plus les voir"

Le CPE lève les yeux au ciel, d'un air entendu. JM baisse la tête, touché, ça y est il se sent coupable. Mme Ex se rabougrine sur sa chaise, on l'a presque oubliée...

Val arrive dans le bureau. Il nous dit bonjour, il a l'air content que je sois là. Bien sur, il a réussi son coup, il voulait attirer l'attention, ben là il a toute la famille rien que pour lui !

Le CPE lui donne la lettre du patron à lire, Val a un sourire gêné. Le CPE lui dit : "tu veux te suicider ? En as tu parlé à tes parents ?" Moi là j'étais morte de rire intérieurement, le CPE, petit bonhomme insignifiant sanglé dans un costume pour faire important, et arborrant une chemise rouge sang, se la jouait : "Je suis très très psychologue, je connais les ados, et c'est moi le grand manitou" mais il oubliait une chose importante : Celui qui veut se suicider ne prévient pas en général. Dire "Je veux me suicider" c'est juste exprimer un énorme ras-le-bol ! D'ailleurs c'est ce que Val lui réponds ! "Noonnn ! Quand même pas me suicider !!!! J'ai dit ça comme ça !!!!!! C'est juste qu'il me prend pour un branque par ce que je lui tiens des discours SECTAIRE (oui c'est le mot qu'il a employé !!!!!) et que je lui parle du diable...."

Et là par contre, le grand Manitou, heu pardon, le CPE, il ne pipe pas ! Il dit rien ! Il a devant lui un gamin de 17 ans, pas très bien fini et il ne trouve pas bizarre qu'il parle de "discours sectaire et de diable" ??? Au vingt et unième siècle !!!

Heu alors là, j'ai ramené ma gueule. J'ai insisté : "Sectaire ? Val ? qu'est ce que tu veux dire ?" Val était bien incapable de me dire ce qu'il voulait dire puisqu'il ne comprends pas la notion. Donc je me tourne vers Mme ex : "Ne le prends pas mal Joëlle mais ne crois-tu pas que les communautés où tu les entraines, les séminaires, pélerinages et autres, le perturbent énormément ? Il n'est pas armé intellectuellement pour faire la part des choses" Là, elle pique son fard et se tortille sur sa chaise en disant "non non"

Et le CPE qui décidément est un con qui dit " Vous réglerez vos problèmes familiaux en dehors de ce bureau" Moi je lui réponds : "Vous nous avez convoqués pour parler du mal être de Val, je vous mets sur une piste, ces histoires de religion ont un retentissement sur sa psychologie !" Et là, il a bien été obligé d'admettre que j'avais raison. Mais vexé d'avoir été mis en défaut il a essayé de marquer un point en attaquant jm : "Vous prenez Valentin un week-end sur deux ?" Et nous : "Non, il ne tient pas à venir, il vient quand il veut, on se voit de temps en temps c'est tout" Et le CPE qui se la joue vainqueur : " Mais un garçon a besoin de son Papa" Hop, touché, Mme Ex frétille de satisfaction, JM s'écroule sous le bureau ! C'est sans compter sur super Moune qui se défend jusqu'au bout : " Ce n'est pas en 72 heures par mois qu'on pourrait faire quoique ce soit pour ce gamin, et à son âge il est stupide de le faire venir de force pour qu'il reste dans sa chambre à regarder la télé !"

Sur ce on se lève, l'entretien est clos. Mais avant de partir il lance sa dernière salve sur JM : "N'oubliez pas qu'il a besoin de son papa ! D'ailleurs il m'a parlé de son papa dans l'entretien qu'on a eu lundi" !

Val était sorti dans le couloir, JM s'est écroulé dans ses bras en passant, j'ai cru qu'il allait lui sangloter dessus ! Quel nunuche parfois !

Puis nous sommes restés sur le parvis du CFA à discuter avec Mme Ex, mais ça je vous le raconterai demain...



11/03/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres